Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

HISTOIRE DE LA MEDECINE TIBETAINE

 

Il est difficile de donner une date précise de l’apparition de la médecine tibétaine mais on la situe vers 7000 à 10000 ans avant notre ère, avec les habitants des hauts plateaux tibétains.

 

A l’origine elle prend sa source dans l’observation : celle des animaux qui cherchent à se guérir et dont le comportement va donner des indications thérapeutiques et dans l’analyse des effets des plantes. On sait aujourd’hui que les animaux intègrent des connaissances instinctives relatives à la survie et qu’ils transmettent génétiquement à leur descendance.

 

Les hommes vivaient au plus proche de la nature et les chamanes rapportèrent des enseignements de leurs communications avec les esprits de la nature.

Certains enseignements aussi furent révélés par le biais des Terma (découvreur de trésor) lors de méditation ou de rêves.

Les chamanes de la tradition Bön participèrent aussi à son extension.

Son développement est aussi constitué de l’observation des effets de l’alimentation, du comportement et des saisons, comprenant le corps comme une partie constituée du tout qui l’environne.

Par la suite le fait que l’instruction était donnée dans les monastères, ce savoir pris des influences bouddhistes comprenant une philosophie de la santé et la pratique de rituels de guérison.

L’idée de l’interdépendance trouva ses fondements théoriques et pratiques. Tout est interconnecté. Ce schème est à la base de cette médecine.

La médecine tibétaine dans sa tradition a vu aussi les apports de certaines formes de guérison spirituelle par la pratique de mantras, de rituels ainsi que la prise en compte de l’astrologie.

On ajoute de plus un enrichissement venu d’Inde et de Chine

 

Parmi les écrits de référence on compte le Bumshi écrit par Chebutrishe au 7eme siècle, et le Gyu Shi qui compléta le 1er écrit par Yuthok L’ancien appelé père de la médecine.

 Yuthok le jeune  au 12ème siècle compléta le Gyu Shi qui est celui que l’on étudie aujourd’hui ainsi que le Yuthok Nyingthig Ngondro. Le Gyu Shi étant la partie médicale tandis que le Yuthok Nyingthig est la partie spirituelle qui vient en complément.

 

 

Yuthok0608sm 

 YONTEN GOMPO – Yuthok l’Ancien

 

Padmasambhava, fondateur du Bouddhisme tibétain produisit de nombreux enseignement oraux, des Termas et des prophéties transcrit majoritairement par Yeshe Tsogyel,  son disciple principal et aussi première femme tibétaine à atteindre l’Eveil en une seule vie. Cette histoire serait à l’origine de l’égalité entre  hommes et femmes.

On pense que Padmasambhava était omniscient. Il savait ce qui arriverait dans le futur. Une de ces prophéties prévoyait que le Tibet serait envahit par la Chine.

 

Le Tibet a été unifié au 7ème siècle pendant 300 ans.

Au 10ème siècle, le Vème Dalaï Lama et son gouvernement encouragèrent la construction d’un lieu pour l’enseignement de la médecine et l’école Chagpori vit le jour.

Le fondateur de Chagpori fut Desdri Sangye Gyatso (1653 – 1706)

Chagpori fut construite en 1696 après la mort du Vème Dalaï Lama  en unifiant les 3 écoles de médecine qu’il avait créé.

Desdri Sangye Gyatso quant à lui commanda 80 Thangkas de médecine qui servent encore aujourd’hui à l’apprentissage visuel des cours.

Chagpori continua à fonctionner jusqu’à la révolution culturelle chinoise avant d’être détruite.

En 1916, Chagpori devient le Mensi Ling qui était un nom plus traditionnel ; puis en 1961 le Men Tsee Khang est créé à Lhassa. L’un des fondateurs toujours vivant est Champa Trinle. Il a beaucoup contribué au développement de la MTT et à la première fabrique de pilules en 1964.

En 1965, une clinique a été créée et en 1972 une section de la formation en MTT est ouverte à tous les Tibétains.

En 1974, un centre de recherche est ouvert et en 1981 six autres Ment Si Khang ont été créés au Tibet notamment au Tibet central.

En 1983 la première école officielle de MTT est crée à Lhassa.

En 1985 une université tibétaine ainsi qu’un département médical sont construits à Lhassa.

En 1989, l’université de médecine tibétaine est créée avec l’accord avec les autorités chinoises.

 

Dès le début du 18ème  siècle les médecins tibétains se sont rendus en Mongolie et en Chine. C’est l’une des raisons du rayonnement de la médecine traditionnelle tibétaine jusqu’en Russie. Cette tradition s’est aussi conservée grâce au développement du Men Tsee Khang.

Avec l’exil du Dalaï Lama, le Men Tsee Khang a été créé à Dharamsala ainsi qu’une fabrique de pilules (produits Sorig).

 

Depuis la création de l’école Chagpori, on enseigne la médecine à partir des quatre Tantra et de ses commentaires.

 

 Sans titre 2JPG

Positionnement actuel de la MTT aujourd'hui

 

S. Ladic inspiré des recherches de mon ami Rubal et de notre enseignant Nida Chenagtsang - 2011

Partager cette page

Repost 0
Published by