Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 12:51

 

La moxibustion mongole

 

Le Hor Me ou moxibustion mongole est une forme ancienne de thérapie en lien avec les traditions médicales de Mongolie. On trouve son signalement dans les textes sur la médecine tibétaine datant pratiquement de 2000 ans. Che Bu Tri Shi mentionne cette technique dans le Zhi Bum , le premier traité de la médecine tibétaine. Plus tard dans le GYUD Shi (ouvrage de référence de la médecine traditionnelle tibétaine) cette technique de soin apparait dans l'arbre des thérapies externes et est connu comme l'un des meilleurs traitements pour les troubles de l’humeur rLung.

31407 391146484517 578434517 3823568 1225448 n 

Il y a de nombreux types de moxibustion utilisant pour même principe l’apport d’une source de chaleur sur des points spécifiques.  La chaleur véhiculée circule du point aux organes ou autres parties du corps, c’est à dire que son impact va de la surface aux parties profondes du corps et agit aussi sur l’énergie, soulageant certaines douleurs, les refroidissements du corps ainsi que le stress et les désordres mentaux tels que la dépression. On utilise le plus souvent l'armoise ou artemisia vulgaris, pour ses qualités réchauffantes cependant les montagnes tibétaines regorgeant de ressources florales et minérales importantes, on peut voir la moxibustion pratiquée à l’aide de bois chauffés, de pierres, de métal ou d’edelweiss. Et oui ! L’edelweiss qui n’est pas aussi rare que dans nos montagnes où cette espèce est protégée.

 

P1070180

 

 

Quant à la pratique spécifique du Hor me, on utilise des petits pochons de toile ou de feutre remplis d'un mélange de substances médicinales et naturelles. Les pochons sont trempés dans l'huile de sésame chaude et appliqués sur les points.

En tant que traitement du réchauffement, il est très efficace pour de nombreux types de douleur, il a également un effet très positif sur le stress, l'anxiété troubles du sommeil ou les maux de tête.

Le Hor me peut faire partie du massage Ku Nye ou peut être pratiqué seul.

Le Gingembre, l'ail, l'anis et la muscade sont les substances qui, d’ordinaire sont utilisées pour remplir les pochons. D'autres mélanges peuvent également être constitués en fonction de la condition humorale et du trouble à traiter.

 

hor me substances

 

Le mélange en poudre est placé sur un petit carré de mousseline, tarlatane ou feutre puis il est compacté en un petit pochon ficelé de rouge ...

Les pochons sont ensuite réchauffés dans un bain d'huile de sésame. La chaleur de l'huile active les propriétés des herbes que l’on presse sur les points.

 

 

30102008(010)

 

 

On retrouve les bénéfices de cette thérapie à un niveau physique, mental et énergétique.

 

S. Ladic pour http://medecine-traditionnelle-tibetaine.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by medecine-traditionnelle-tibetaine - dans Thérapies
commenter cet article